Sélectionner une page

Est-ce que l’anesthésie locorégionale dure longtemps ?


Auteurs: JM Wurtz, O Choquet, R Martin
Date de publication: 24 février 2012

Est-ce que l’anesthésie locorégionale dure longtemps ?

La durée pendant laquelle l’anesthésie fait effet dépend tout d’abord du type d’anesthésique local utilisé et du type de blocs nerveux. La durée du bloc peut être rallongée en ajoutant, à l’anesthésique local, d’autres médicaments dits adjuvants. Parmi les principaux on citera la Clonidine, l’Epinephrine et la Morphine ou ses dérivés.

A titre d’exemple, dans le cas d’un bloc des nerfs du bras, la Lidocaïne procure une anesthésie de durée courte soit 2 à 3 heures. Un anesthésique de durée d’action plus longue comme la Ropivacaine porte la durée de cette anesthésie à 6 ou 7 heures. On peut porter cette durée à plus de 12 heures à 20 heures en y rajoutant un adjuvant.

La durée moyenne d’une rachianesthésie est de 1 heure 30.

Evénements à venir

Déc 05

Congrès Ateliers d’Échographie en Anesthésie

5 décembre - 7 décembre
Clermont-Ferrand
France
Déc 09
Déc 11

BECAR : SÉMINAIRE QUOI DE NEUF EN ANESTHÉSIOLOGIE

11 décembre - 12 décembre
PARIS
France
Jan 16

DU d’Anesthésie Régionale 2020

16 janvier 2020
Villeurbanne
France
Jan 17

DU d’Anesthésie Régionale 2020

17 janvier 2020
Villeurbanne
France

A ne pas manquer

Cloud_word

Questionnaire sur le Facteur Humain et Organisationnel en santé et sa perception chez les soignants

Enquête sur les facteurs humains

Bonjour,
Nous nous permettons de vous contacter afin de vous proposer un questionnaire sur le Facteur Humain et Organisationnel en santé et sa perception chez les soignants.
Vos réponses permettront de mieux préparer/former à ces nouvelles approches, et programmer un événement à destination des professionnels de santé.
Ce questionnaire est anonyme et dure moins de 3 minutes à remplir.

Nous vous remercions pour votre aide,
i-ALR et le GIFH

ANESTHESIA SAFETY NETWORK - RAPPORT TRIMESTRIEL DES ÉVÈNEMENTS PÉRIOPÉRATOIRES

Incident au décours immédiat d’un bloc axilaire

CE N’EST PAS LE PIED ?

Un samedi lors d’une garde aux urgences, une patiente est admise au bloc pour une chirurgie du pied (corps étranger au pied gauche). L’activité est importante au bloc opératoire et la liste s’allonge. Je suis interrompu régulièrement tout en réalisant la consultation d’anesthésie. Je constate un pansement sur la main droite de la patiente. J’imagine qu’il a été fait aux urgences. La consultation touchant à sa fin, je propose à la patiente une anesthésie tronculaire en lui expliquant rapidement. La patiente est favorable à cette technique. Je m’installe pour réaliser un bloc axillaire droit quand l’interne de chirurgie arrive et ne comprend pas ce qui se passe. Il me dit que la patiente est là pour un corps étranger au pied gauche. Elle avait été griffée par son chat 3 jours auparavant.

Points positifs: récupération par l’équipe
Points d’amélioration: réfléchir à une checklist en équipe adaptée à la pratique de l’ALR / demander de façon claire à la patiente : « Pourquoi venez-vous au bloc ? »
MOTS CLÉS : tunnelisation / ALR / checklist

Enquête sur la rachianesthésie réalisée par i-ALR – 2018

Des Ailes pour Saint-Louis du Sénégal

i-ALR a décidé de soutenir l’action d’un médecin anesthésiste qui a créé une association “Des Ailes pour Saint-Louis du Sénégal” dont le but est de favoriser l’envoi de matériel et la formation de médecins en Afrique de l’ouest. Plusieurs actions ont déjà été menées.