• bandeau B-Braun
  • bandeau B-Braun
  • SHAM : Partageons plus que l'assurance
  • GE-Healthcare
  • ECM
  • Sonosite-Fujifilm
  • BANNIERE macsf
 

L'anesthésie péridurale

L’anesthésie péridurale.

Elle est réalisée au niveau de la colonne vertébrale et consiste à injecter l’anesthésique local dans l’espace péridural.

Cet espace est situé autour du sac dure-mérien, ce prolongement des méninges qui descend le long de la colonne vertébrale et qui contient le liquide céphalo-rachidien, la moelle épinière et les racines nerveuses lombaires et sacrées.
La puissance et l'étendue de l'anesthésie sont proportionnelles à la dose d'anesthésique local injecté. La ponction, entre deux vertèbres, est peu douloureuse car une anesthésie locale de la peau est habituellement pratiquée avant le geste. Un cathéter est mis en place dans l'espace péridural et fixé sur le dos avec une bande adhésive. Ce cathéter permet de prolonger autant que nécessaire la durée de l’anesthésie par des réinjections d’anesthésique local.

Pour les interventions lourdes et douloureuses, l’anesthésie péridurale est souvent associée à une anesthésie générale. Le cathéter peut alors être maintenu en place plusieurs jours après la fin de l’intervention pour permettre de lutter avec plus d’efficacité contre les douleurs postopératoires. Cette analgésie est le plus souvent réalisée à l’aide de pompes automatiques reliées au cathéter. C'est la technique la plus efficace pour la gestion de l'accouchement. Selon le niveau de la colonne vertébrale où est réalisée la péridurale, elle intéresse :

  • Le thorax (péridurale thoracique haute).
  • L’abdomen (péridurale thoracique basse).
  • Le bassin et les membres inférieurs (péridurale lombaire).

Liens